ROAC-WAGN

ROAC-WAGN

mercredi 4 juillet 2018

GRAIN FARMERS N°23 : June 2018

Market situation in a nutshell:

To download the issue 23 of Grains Farmers, the bulletin of information about cereal market in West Africa,Click here

During the month of June 2018, the good availability of rice and maize stabilized prices on many markets, despite the fact that demand is constantly increasing.
On the other hand, in the millet and sorghum markets, the demands of the period of the Muslim fast that has just ended have led to a decline in stocks. To this must be added the stockholding operated by the cereal players, which contributes to the scarcity of supply in certain markets.
In the coming weeks, prices could rise in the sorghum and millet markets of the main producing countries.
By sector, the situation is as follows:

For rice: With the exception of Guinea and Ghana, where slight price increases have been observed, there has been a steady trend in the markets of the other 7 countries monitored, namely Benin, Togo, Côte d'Ivoire and Côte d'Ivoire. Ivory, Niger, Burkina-Faso, Mali, and Senegal.

For maize: While a slight price increase was observed in Ghana, Côte d'Ivoire, and Burkina-Faso, stability was expected in Togo, Guinea, Niger, Senegal and Mali. It should be noted that Benin recorded a slight decrease in price.

For millet: With the exception of Burkina-Faso, where there was a slight increase in price, the overall trend was for price stability across the other 8 markets monitored.

For sorghum: The price trend has been stable on almost all monitored markets (Benin, Togo, Ghana, Ivory Coast, Guinea, Niger, Mali and Senegal) except Burkina Faso where a slight increase in price was noted.

CEREALIERS N°23 : Juin 2018

La situation du marché en bref :

Téléchargez le bulletin N°22 sur le marché des céréales, En cliquant ici

Au cours de ce mois de Juin 2018, les bonnes disponibilités de riz et de maïs ont permis de stabiliser les prix sur bon nombre de marchés suivis malgré le fait que la demande est en constante augmentation. Par contre sur les marchés de mil et de sorgho les demandes induites par la période du jeûne musulman qui vient de s’achever ont provoqué une baisse des stocks. A cela, il faut ajouter la rétention de stocks opéré par les acteurs céréaliers qui contribue à raréfier l’offre sur certains marchés. On pourrait ainsi au cours des prochaines semaines assister à une hausse des prix sur les marchés de sorgho et de mil des principaux pays producteurs. Par filière la situation est la suivante :

Pour le riz : A l’exception de la Guinée et du Ghana où de légères hausses de prix ont été observées, la tendance a été à la stabilité sur les marchés des 7 autres pays suivis à savoir le Bénin, le Togo, la Côte d’Ivoire, le Niger, le Burkina-Faso, le Mali, et le Sénégal.

Pour le maïs Pendant qu’une légère hausse de prix a été observée au Ghana, en Côte d’Ivoire, et au Burkina-Faso, la stabilité était de mise au Togo, en Guinée, au Niger, au Sénégal, au Mali. Notons que le Bénin a enregistré une légère baisse de prix.

Pour le mil A l’exception du Burkina-Faso où on a observé une légère hausse de prix, la tendance globale a été à la stabilité des prix sur l’ensemble des 8 autres marchés suivis.

Pour le sorgho La tendance des prix a été à la stabilité sur la quasi-totalité des marchés surveillés (Bénin, Togo, Ghana, côte d’Ivoire, Guinée, Niger, au Mali et Sénégal) à l’exception du Burkina-Faso où une légère hausse de prix a été constatée.





lundi 4 juin 2018

GRAIN FARMERS N°22 : May 2018

Market situation in a nutshell:

To download the issue 22 of Grains Farmers, the bulletin of information about cereal market in West Africa, Click here

Commercial grain transactions during the month of May 2018 were dynamic and intense with the start of the Muslim Ramadan festive season, which has led to an increase in demand.

Overall, the good productions recorded for rice and maize have helped to properly feed the markets and maintain stable prices in most markets.
For millet and sorghum, there has also been a trend towards price stability, and seasonal increases are not yet widespread in all the markets of the main producing countries. However, the decline in the level of inventories, which even tends to deplete some areas, could make this rise noticeable in the coming months. The trends observed by country and by grain speculation are as follows:

For rice: During the month of May 2018, with the exception of Guinea where there was a slight increase in price, the trend in all markets of the 8 other countries monitored was stable.

For Maize: During the month of May 2018, despite the stability that has been recorded in Togo, Ghana, Ivory Coast, Senegal and Mali, it is rather slight price increases that have been recorded in Guinea, Niger and Burkina Faso. Only Benin recorded a slight decrease in price.

For millet: With the exception of the markets in Guinea and Niger where there was a slight rise in price, the trend during the month was towards price stability in the markets of the other 7 countries.

For sorghum: the price trend has been to price stability in almost all monitored markets with the exception of the Burkina Faso and Niger markets where there has been slight price increases.

CEREALIERS N°22 : Mai 2018

La situation du marché en bref :

Téléchargez le bulletin N°22 sur le marché des céréales, En cliquant ici

Les transactions commerciales de céréales au cours de ce mois de mai 2018 ont été dynamiques et intenses avec le démarrage du jeune musulman qui a entrainé une hausse de la demande.

Globalement, les bonnes productions enregistrées pour le riz et le maïs ont permis d’alimenter correctement les marchés et de maintenir les prix stables sur la majorité des marchés.

Pour le mil et le sorgho, la tendance a été également à la stabilité des prix et les hausses saisonnières ne sont pas encore généralisées sur tous les marchés des principaux pays producteurs. Cependant, la baisse constatée du niveau des stocks qui tendent même à l’épuisement dans certaines zones, pourrait rendre cette hausse perceptible au cours des prochains mois. Les tendances observées par pays et par spéculation céréalière se présentent comme suit :

Pour le riz : Au cours de ce mois de Mai 2018, à l’exception de la Guinée où l’on a observé une légère hausse de prix, la tendance sur la totalité des marchés des 8 autres pays suivis a été à la stabilité.

Pour le maïs : Au cours de ce mois de Mai 2018, si la stabilité a été de mise au Togo, au Ghana, en Côte d’Ivoire, au Sénégal et au Mali, ce sont plutôt de légères hausses de prix qui ont été enregistrées en Guinée, au Niger et au Burkina-Faso. Seul le Bénin a enregistré une légère baisse de prix.

Pour le mil : A l’exception des marchés de la Guinée et du Niger où l’on a observé une légère hausse de prix, la tendance au cours de ce mois a été à la stabilité des prix sur les marchés des 7 autres pays.

Pour le sorgho : la tendance des prix a été à la stabilité des prix sur la quasi-totalité des marchés surveillés à l’exception des marchés du Burkina-Faso et du Niger où on a assisté à de légères hausses de prix.